Item of the Day: Strahlenberg’s Description Historique de L’Empire Russien (1757)

Full Title:

Description Historique de L’Empire Russien; Traduite de l’Ouvrage Allemand de M. le Baron de Strahlenberg.

Written by the Baron of Strahlenberg. In two volumes. Printed in Amsterdam and sold in Paris, Chez Desaint & Saillant, rue Saint Jean de Beauvais, vis-à-vis le Collége, 1757.

From Chapitre Premier. Entendue actuelle de l’Empire Russien, & ses divisions ancienne & moderne.

L’EMPIRE de Russie est l’un des plus vastes & des plus puissans qu’il y ait dans le monde. Il a cet avantage que ses terres tiennent les unes aux autres, & se communiquent ainsi aisément. Son étendue actuelle comprend en longueur, de l’occident à l’orient, près de 1400 lieues d’Allemagne, c’est-à-dire, environ le double de l’Europe; sçavoir, depuis la pointe de l’isle d’Oefel en Livonie, qui est au 41 degré de longitude, jusqu’à l’extrémité de la presqu’isle de Kamtschatka, au 77. [sans faire mention que la pointe du Nord-est de l’Asie se termine au 205 degré de longitude. La Russie qui a ses anciennnes [sic] possessions & sa Cour en Europe, occupe ainsi tout le Nord de l’Asie, & est à portée de l’Amerique septentrionale, dont elle n’est pas éloignée.] Sa largeur est d’environ 400 lieues depuis le 45 degré de latitude septentrionale jusqu’au-delà du 73.

Ses limites particulieres sont, au nord, la Mer Glaciale; à l’occident, les Laponies Danoise & Suédoise, la Finlande, la Mer Baltique, la Courlande, la Lithuanie & la Pologne; au midi, la Petite Tatarie, les Kubans & Circasses, la Mer Caspienne, les Tatars Karakalpacs (ou à bonnets noirs) ceux de la Casatschia-Orda, les Kontaischs ou Calmoucs, les Mungales ou Mongous, & les Tatars orientaux ou Chinois; à l’orient la mer voisine du Japon & de la Terre de Compagnie [ou plutôt la partie septentrionale de la Mer, vulgairement appellée Pacifique (où les Russes ont néanmoins éprouvé de grandes tempêres dans leur voyage vers du Nord ou d’Anian, qui fait la communication de cette grande Mer avec la Mer Glaciale, & qui sépare l’Asie de l’Amérique, sous le Cercle Polaire.]

Danse toutes les descriptions de la Russie, on a extrêmement varié par rapport à ses divisions, & on n’a jamais eu l’attention de s’attacher à une méthode constante & sûre. Les uns la divisent en quatre parties: celles du nord, du nord-ouest, du nord-est, & du sud-est, en donnant à chaque partie certaines provinces à leur gré. D’autre choisissent des méthodes différents; mais toutes confondent mal à propos les principautés, les royaumes & les provinces.

Advertisements

Leave a comment

Filed under 1750's, Posted by Carrie Shanafelt, Travel

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s