Item of the Day: Mirabeau’s Considérations sur l’Ordre Cincinnatus (1784)

Full Title:

Considérations sur l’Ordre Cincinnatus, ou Imitation d’un pamphlet Anglo-Américain. Par le comte de Mirabeau. Suives de plusiers piéces relatives à cette institution; d’une lettre signée du général Washington, accompagnée de remarques par l’auteur françois; d’une lettre de feu monsieur Turgot, Ministre d’État en France, au docteur Price, sur les législations américains; & de la traduction d’un pamphlet du docteur Price, intitulé: Observations on the importance of the American Revolution, and the means of making it a benefit to the world; accompagnée de réflexions & notes du traducteur.

Written by Honoré-Gabriel de Riquetti, le Comte de Mirabeau. Published in London by J. Johnson, 1784.Introduction:

UNE Société composée des Généraux & des officiers supérieurs & inférieurs de l’Armée & de la Marine des Etats-unis de l’Amerique, s’est établie dans toutes les Provinces qui forment la Confédération Anglo-Américaine. Instituée sous le name de Société des Cincinnati, elle est déjà parvenue à un degré de maturité remarquable. Chaque jour apporte des forces imposantes à cette Association héréditaire, perpétuelle & richement dotée, qui compte parmi ses membre ce que l’Amérique a de plus distingué, & nommément l’illustre Washington.

Outre une Assemblée générale de la Société déjà combinée & convoquée, il existe dans chaque Etat une Assemblée particulière & subordonnée; & ces dernières encore seront sous-divisées en autant de districts que l’auront décrété les Sociétés particulières. L’Assemblée générale doit être convoquée chaque année, & durer autant que les membres de la Société le jugeront nécessaire.

Indépendement de cette Assemblée annuelle, il s’en tiendra une extraordinaire au moins tous les trois ans. Les Assemblées particulières ou d’Etat auront lieu le quatre Juillet de chaque année, & plus souvent si les circonstances le demandent.

Le Major Général Baron de Steuben est élu Grand-Maître de la Société, sous le titre plus modeste de Président; & chaque Assemblée d’Etat, ainsi que l’Assemblée générale, aura son Président & ses officiers. Les Sociétés d’Etat sont tenues de communiquer annuellemnet entr’elles par des lettres circulaires. L’Assemblée générale doit être composée de ses propres officiers, & des Représentans de chaque Société d’Etat au nombre de cinq, dont la dépense sera à la charge de chaque Assemblée particulière.

Les Cincinnati portent une marque d’honneur, par laquelle ils sont reconnus & distingués. C’est une médaille d’or en forme d’aigle, avec une inscription en exergue, & une autre au revers, faisant allusion à l’époque de l’institution de l’Ordre, & au salut de la République opéré par ses membres. Cette marque de distinction est suspendue à un ruban bleu foncé & liséré de blanc, symbole de l’union de l’Amérique avec la France. Chaque membre de la Société doit porter ce ruban & cette médaille, comme on porte en Europe les croix & autres marques de Chevalerie.

Déjà les Cincinnati ont conféré l’honneur & les prérogatives de leur ordre à l’Ambassadeur de France, à Mr. Gerard ci-devant Ministre Plénipotentiare de cette puissance; aux Généraux François qui sur terre & sur mer ont combattu pour les Américains, aux Colonels de l’Armée employée dans le Continent, & même aux Capitaines de vaisseau des flottes Françoises. Ainsi le Gouvernement de France a permis à ses sujets ce signe d’adoption d’une République formée par une insurrection de Colonies mécontentes.

Tel est en peu de mots l’objet des Considérations suivantes.

Other works by Mirabeau:Considerations on the Order of Cincinnatus; to Which Are Added, As Well Several Original Papers Relative to That Institution, As Also a Letter From the Late M.Turgot, Comptroller of the Finances in France, to Dr. Price, on the Constitutions of America; and an abstract of Dr. Price’s Observations on the Importance of the American Revolution; With Notes and Reflections upon That Work. Translated from the French of the Count de Mirabeau. 1785.

Enquiries Concerning Lettres de Cachet, the Consequences of Arbitrary Imprisonment, and a History of the Inconveniences, Distresses and Sufferings of State Prisoners. Written in the Dungeon of the Castle of Vincennes. Translated into English. Vol. 1, 2. 1787.

The Secret History of the Court of Berlin; or, The Character of the Present King of Prussia, his Ministers, Mistresses, Generals, Courtiers, Favourites, and the Royal Family of Prussia. With Numerous Anecdotes of the Potentates of Europe, Especially of the Late Frederic II, and an Interesting Picture of the State of Politics, Particularly in Prussia, Russia, Germany, and Holland. In a Series of Letters, Translated from the French. A Posthumous Work. To Which is Added a Memorial, Presented to the Present King of Prussia, on the Day of his Accession to the Throne. Vol. 1, 2. 1789.

Le Courier de Provence. Vol. 1, 2, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14. 1789.

Speeches of M. de Mirabeau the Elder, Pronounced in the National Assembly of France. To Which is Prefixed, a Sketch of his Life and Character. Translated from the French edition of M. Mejan, by James White, Esq. 1792.

Advertisements

Leave a comment

Filed under 1780's, Posted by Carrie Shanafelt, Revolution, Travel

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s